La différence entre les cerveaux des personnes qui méditent et ceux qui ne méditent pas

Résumé de l'article:

Au cours des dernières années seulement, de nombreuses données scientifiques ont souligné les nombreux avantages que la méditation peut avoir sur notre biologie, renforçant ainsi la validité scientifique de la connexion corps-esprit.

Article:

Extrait :

Par exemple, une étude de huit semaines menée par des chercheurs de Harvard au Massachusetts General Hospital (MGH) a établi que la méditation peut littéralement reconstruire la matière grise du cerveau en seulement huit semaines. C’est la toute première étude documentant que la méditation produit des changements au fil du temps dans la matière grise du cerveau. Ils ont également publié une étude montrant que la méditation peut avoir un impact significatif sur les symptômes cliniques des troubles gastro-intestinaux, du syndrome du côlon irritable (SII) et des maladies inflammatoires de l’intestin (MII). L’étude a montré que la relaxation (état physique de repos profond qui modifie les réponses physiques et émotionnelles au stress) améliore les symptômes de tous ces troubles. On a aussi découvert récemment que la méditation crée un réseau distinct de gènes anti-âge et améliore la santé cellulaire.

Article complet sur le site d’ExoPortail.

Lien internet associé:

https://exoportail.com/la-difference-entre-les-cerveaux-des-personnes-qui-meditent-et-ceux-qui-ne-meditent-pas/

Vidéo associée:

Commentaires:

Auteur

Adresse email:

Téléphone: