La Terre est frappée par un taux d’antimatière, supérieur à la normale

Résumé de l'article:

Au milieu des rayons cosmiques à grande vitesse qui nous viennent des profondeurs de l’espace, il y a une poignée de particules d’antimatière appelées positrons.

Article:

Les astronomes pensent que la Terre est arrosée par ces “anti-électrons” à cause des pulsars, mais il y a un drôle de phénomène ; il y a bien plus de ces particules qui viennent à nous qu’il ne devrait y en avoir. Et maintenant, grâce à une nouvelle étude, nous pourrions enfin avoir des réponses.

Les rayons cosmiques sont des particules incroyablement rapides. Les positrons constituent un petit pourcentage de ces particules ultra-rapides, mais personne ne sait exactement où et comment elles sont fabriquées.

Pour rendre les choses plus confuses, en 2008, une sonde dans l’orbite de la Terre appelée PAMELA a détecté plus de positrons à haute énergie atteignant notre coin du cosmos que nous ne l’imaginions.

Une grande équipe de chercheurs internationaux a analysé des mesures récentes du High Altitude Water Cherenkov Observatory (HAWC) au Mexique pour vérifier l’hypothèse selon laquelle l’excès d’antimatière aurait pu être fouetté par de puissants objets appelés pulsars.

Ce sont des étoiles à neutrons qui canalisent les particules chargées dans un faisceau avec leurs champs magnétiques très puissants. Elles obtiennent le nom de pulsar quand le rayon décrit un cercle pendant que l’étoile tourne, vu de la Terre comme une lumière régulière et rapide.

Lorsque ce faisceau pénètre dans la poussière et les gaz environnants, il agit comme un accélérateur de particules géant, brisant les particules ensemble et produisant une nouvelle matière à partir de l’énergie.

Au milieu du carnage, des particules comme les électrons et leurs jumeaux  “antimatière” miroirs peuvent émerger, qui sont rapidement emportés par les ondes de choc produites par les collisions.

Quoiqu’il en soit, c’est selon la théorie.

Article complet sur le site de La Presse Galactique.

 

Lien internet associé:

http://lapressegalactique.com/2017/11/29/la-terre-est-frappee-par-un-taux-dantimatiere-superieur-a-la-normale/

Vidéo associée:

Commentaires:

Auteur

Adresse email:

Téléphone: