Vous vivez à l’ère de la magie, mais …

Résumé de l'article:

Cliché énergétique du 16 mars 2018, par Bertrand Duhaime.

Article:

Vous vivez à l’Ère de la Magie, mais les temps n’en restent pas moins éprouvants.  Non, vous n’êtes coupable de rien, ce sont les Énergies nouvelles qui accomplissent leur œuvre! 

Pour jouer le rôle spécifique auquel ils étaient appelés sans trop de prétention et… d’interférences, nombre d’entre vous ont voilé une large part de leurs acquis de conscience et de leurs facultés spirituelles au moment de leur dernière incarnation.

Cette fois, ils s‘incarnaient moins pour liquider des séquelles ou des liens karmiques, se nettoyer et se purifier eux-mêmes, que pour participer à la dissolution des ondes négatives errantes que l’humanité et les Forces sombres avaient engendrées de souvenir immémorial.

Pour y parvenir, ils ont souvent vécu, sans trop de support, des expériences rudes et éprouvantes, au-delà de l’extrême, ce qui a rendu leur existence intense, mais douloureuse, souvent insoutenable.  Ce qu’il importe de retenir de leur aventure, c’est qu’ils ont contribué à faire passer la planète et ses habitants de la troisième à la cinquième dimension, ce qui ne devrait pas tarder à combler l’aspiration de ceux qui ont choisi de vivre dans le Monde nouveau, déjà là, ce qui n’est pas encore un fait évident pour le plus grand nombre.

Suite à ces interventions fructueuses, présentement, sur votre Terre, comme dans tout le système solaire, les énergies atteignent une puissance incroyable que tous ne parviennent pas à assimiler aussi facilement, surtout s’ils résistent encore à appliquer les préceptes fondamentaux du changement de paradigme.

En fait, nous pourrions qualifier ces énergies, qui atteignent la périphérie de votre galaxie, d’expansives, ce qui peut donner l’impression d’éprouver une certaine vacuité mentale inhabituelle qui rend les activités intellectuelles difficiles, qui complique notamment les travaux sur ordinateur ou tout autre travail qui exige de la concentration.

Ainsi, vous ne devriez pas vous étonner d’avoir envie de vous retirer dans votre forteresse et de lever le pont qui donne accès au monde extérieur pour échapper un moment à ses turbulences et à ses rumeurs — qui signalent la dissolution du vieux monde et l’avènement de la Réalité nouvelle — et pour vous centrer sur l’immédiateté.

Mais, outre une grande fatigue et une certaine lassitude, cela ne va pas sans de puissantes émotions qui remontent par vagues et qui peuvent diversement s’exprimer par la joie, une profonde tristesse, une indicible douceur, un profond amour, un sentiment de précarité ou de préciosité de la vie.

Tout ce qui doit ressortir des profondeurs le fait dans une grande intensité. Parfois, les émotions peuvent varier et se succéder rapidement, parfois, plutôt, la même émotion peut durer une demi-journée.

Ce changement rapide de sentiments et d’émotions finit par devenir passablement épuisant, ce qui impose beaucoup de repos, peut-être même des siestes pour couper la journée. Ce qui est étrange, c’est que vous pouvez facilement vous endormir pendant la journée, mais que, au moment du coucher, vous ne parvenez plus à fermer l’œil, à moins que votre sommeil, peuplé de rêves troubles ou incohérents, soit constamment entrecoupé.

Message complet sur le site d’origine.

Lien internet associé:

http://larchedegloire.com/vous-vivez-a-lere-de-la-magie-mais/

Vidéo associée:

Commentaires:

Auteur

Adresse email:

Téléphone: